What is Zera Israel

Qu'est ce que Zera Israel

Zera Israel (en hébreu: זרע ישראל, prononcé [zeˈra jisraˈʔel], signifiant « semence [d’Israël] ») est une catégorie légale de la Halakha, la loi religieuse juive, qui désigne les descendants de sang des juifs qui, pour une raison ou une autre, ne sont pas légalement juif selon les critères religieux.[1] [2][3]

Selon la Halacha juive telle que trouvée dans le traité « Kiddouchin » de la Michna, chapitre 3 :

“כל מי שאין לה, לא עליו ולא על אחרים קדושין, הולד כמותה. ואיזה זה? ולד שפחה ונכרית”

Si un homme juif se lie à une femme non juive et qu’elle a un enfant, l’enfant sera comme la mère, ce qui signifie que l’enfant n’est pas considéré comme un Juif.

Comme indiqué dans la Halakha, un juif est l’enfant d’une mère juive. En outre, la loi religieuse juive stipule qu’un enfant né d’un père juif et d’une mère non juive est considéré comme un non-juif (gentile) et n’est pas obligé de respecter les lois religieuses juives.

Les deux descendants d’un père juif et d’une mère non-juive ainsi que les descendants dont les deux parents sont non-juifs ont, selon la Halakha, un statut religieux de non-juifs. Il existe toutefois un débat en cours au sein de la communauté juive concernant l’immonde dénonciation des enfants dont le père est juif et la mère non-juive.
Le débat tourne autour des aspects socioculturels de leur vie et soulève la question de savoir comment le judaïsme devrait les traiter, en relation à leur conversion au judaïsme et son importance pour le peuple juif.

Le livre d’Esdras 9: 2 établit ;

« Car ils ont pris leurs filles pour eux et pour leurs fils, et la semence sacrée s’est mêlée aux peuples des pays ».

כִּי נָשְׂאוּ מִבְּנֹתֵיהֶם לָהֶם וְלִבְנֵיהֶם וְהִתְעָרְבוּ זֶרַע הַקֹּדֶשׁ בְּעַמֵּי הָאֲרָצוֹת

Dans notre monde d’aujourd’hui, nous trouvons de nombreux exemples de ces choses remises en question en Israël, ainsi qu’au sein de la Diaspora. En Israël, des dizaines de milliers de Russes israéliens dont le père est juif souhaitent se convertir. Dans la diaspora, des millions de Marranos (également connus sous le nom de « Bnei Anusim ») sont dispersés à travers le monde. B’nei Anussim en hébreu signifie littéralement « fils des forcés » (fils des Marranos), terme désignant les descendants des Juifs qui, à l’époque de l’Inquisition, ont été forcés de se convertir au christianisme sous peine de mort cruelle.
Dans la péninsule ibérique, les juifs contraints de se convertir au catholicisme étaient appelés nouveaux chrétiens, anusim ou Marranos (de manière péjorative), ce qui signifie cochon en espagnol. Nous citons également le terme crypto-juif, qui est la pratique secrète du judaïsme et de professer publiquement une autre religion, en extériorisant le catholicisme.
On sait qu’au Brésil environ 30% des Brésiliens ont une ascendance juive. Ce qui reste de l’influence juive au Brésil est prouvé par les habitudes, les traditions et le vocabulaire des Marranos, transmis de génération en génération depuis plus de 500 ans. Dans le nord-est du Brésil, de nombreuses traditions juives restent vivantes et sont pratiquées même sans en connaître la raison ou sans être déformées, comme une sorte de loi de famille.
Étonnamment, en Israël, la « Loi du retour » stipule que toute personne ayant des antécédents ou une origine juive (par ex. biologiquement), et pas nécessairement quelqu’un qui est considéré (selon la Halacha) comme un Juif, a le droit de suivre ce processus et de faire partie de la maison d’Israël.

SHARE THE WORLD:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on google
Google+

‏‎Gilberto Venturas‎‏ ‏‎(Rabino Ventura)

Prof. David Passig

Prof. David Passig is a futurist, lecturer, consultant and best-selling author who specializes in technological, social and educational futures. He holds a Ph.D. degree in Future Studies from the University of Minnesota, Twin Cities, USA. Prof. Passig is an Associate Professor at Bar-Ilan University (BIU), Ramat-Gan, Israel, in which he heads the Graduate Program in Communication Technologies as well as the Virtual Reality Lab. Prof. Passig has consulted for many corporations as well as public and private sector institutes. He is the chair in one of his own FutureCode Ltd., which develops and employs tool-kits of computerized Futures methods in decision making processes. He is a co-founder of ThinkZ, Ltd., which develops IoT technologies. He has consulted in Israel, Asia, Europe South and North America. He has served as the chief advisor to the Commissioner for Future Generations in the Israeli Parliament. Among his many activities, he is a member of the Israeli National Council for Research & Development. His bestseller books are: “The Future Code,” “2048” and “Forcognito – The Future Mind”. Each has received Israel’s coveted Gold Book Award www.thefuturecode.com.

After filling in your details, an invitation will be sent to you by email